Comment choisir son coach ?

formation au coaching
Les écoles de formation au coaching
septembre 9, 2016
Coach d'entreprise
Coach d’entreprise : formation et salaire et débouchés
septembre 9, 2016
choisir son coach

De nombreuses rumeurs circulent à propos du coaching. Certaines d’entre elles sont de pures inventions. Néanmoins, ce n’est pas toujours le cas. De ce fait, il est capital de bien se renseigner avant de croire ou d’ignorer à ce que les individus de votre entourage vous racontent. Ainsi, il sera plus facile de choisir un coach.

Faut-il demander sa formation au coach ?

Il s’agit d’une réaction que tout le monde peut avoir. Pourtant, il n’est pas conseillé de demander sa formation au coach. À moins que vous ayez une connaissance approfondie dans le milieu, ce qui n’est pas souvent le cas, les informations données par ce professionnel pour choisir l’enseignement ne vous seront d’aucune utilité. La question qu’il faut se poser est la suivante : s’agit-il d’un véritable spécialiste ? De nombreux accompagnateurs ne possèdent aucune qualification pour exercer. Cependant, ils ont un talent inné pour coacher et/ou une certaine expérience dans ce domaine. En faisant appel à ce type de pratiquant, vous risquerez de ne pas être satisfait du résultat obtenu.

Par ailleurs, si un coach propose une formation qu’il n’a jamais suivie, allez-vous le contacter pour vous aider à atteindre vos objectifs ? La réponse est évidente.

Les références sont-elles une priorité ?

Il est vrai que plus elles seront nombreuses, plus le coach aura une grande notoriété. Cependant, un coach de www.mentorys.fr qui aura beaucoup de références aura un tarif nettement supérieur aux autres. En partant de ce principe, les débutants n’auront aucune chance de trouver des clients. Pourtant, il existe de jeunes diplômés qui ont un savoir-faire exceptionnel. Si les patients ne regardent que les recommandations, ils risquent de passer à côté d’un accompagnement qui pourrait changer le cours de leur vie. Dans n’importe quel métier, tout le monde est passé un jour par le stade de débutant. En outre, lorsque vous allez à la boulangerie ou quand vous prenez l’avion, demandez-vous les références du boulanger ou du pilote ?

L’âge ne fait pas partie des critères primordiaux pour le choix d’un coach !

Qu’il appartienne à la trentaine ou à la quarantaine, l’âge de ce spécialiste n’est pas un facteur capital. Certes, les pratiquants qui sont plus âgés sont plus expérimentés. Néanmoins, la différence ne se fera ressentir que dans ces cas particuliers et/ou extrêmes. Dans ce type de métier, l’essentiel c’est d’avoir suivi une formation diplômante et des stages pratiques. Certains accompagnateurs n’ont que 30 ans, mais qui sont de véritables génies en la matière.